Chapitre 7 : Les pouvoirs des filles (nouvelle version)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 7 : Les pouvoirs des filles (nouvelle version)

Message  Gwennaeris le Sam 12 Fév - 23:52

VII
Les pouvoirs des filles
Truc pour lire :
Le nom en gras c’est la personne qui parle.
Les phrase entre *astérisque* ce sont les pensées.
Les phrase entre *astérisque en italique et en gras*, c’est quand quelqu’un parle en pensée à une autre personne.
Les phrase entre (parenthèse), ce sont les précision.



Trois nouvelles personnes étaient arrivées dans le groupe d’ami. Ed, Dark et Frey venait de faire une entrer fracassante. Grâce à Edward, Gwenn avait réussit à sortir de son piège. Les deux jeunes personnes eurent donc un petit moment d’intimité mais qui avait terminé par une dispute entre le Fullmetal Alchemist et Tidus. Nos héros partirent se coucher, se retrouver dans un autre monde étant très fatiguant. Mais avant de dormir, les trois jeunes femmes se retrouvèrent dans la chambre de Laura afin de discuter.

Gwenn (avec un sourire radieux) : Ed m’a tenu la main !
Laura : C’est le bordel. Si ça continu, on va finir par être cent avant la fin de la semaine.
Sylvie : Ce n’est pas si mal. Il n’y a que des beaux mecs.
Laura : Je veux rentrer.
Gwenn : On a promit de butter ce sale rat de Ganondorf. Alors on va le faire ! Toutes avec moi les filles (elle leva le bras) yeah !
Laura, Sylvie : Yeah !

Les filles discutèrent encore un petit peu avant de se séparer. Sylvie et Gwenn rejoignirent leurs chambres respectives. Les heures passèrent et pendant la nuit, Link fit plusieurs cauchemars. Le lendemain matin, nos héros se retrouvèrent au petit déjeuné.

Link : J’ai fais des rêves cette nuit. Nous étions en danger.
Frey : T’en fais pas ! Tu nous as vus ! Tous les dangers on les réduira en cendre !
Tidus : On les découpera !
Ed : On les éclatera !
Dark : On les chatouillera !



Dark : Je rigole. Je me bats avec une plume.
Sylvie : Il y a une chose que je ne comprends pas.
Gwenn (en rigolant) : Comme c’est étrange !
Sylvie (sans faire attention à Gwenn) : Vous savez tous vous battre, mais nous (les filles) on ne le sait pas. Nous ne sommes pas des combattantes.
Laura : Je suis complètement d’accord.
Tidus : Vous êtes des Priants.
Gwenn : *Qui a eu cette idée ?* Oui mais cela ne nous sert pas à grand-chose dans les situations de combats.
Dark : Vous avez surement un autre rôle à jouer, on le découvrira plus tard.
Ed : Ouais, comme nous faire à manger.
Gwenn (en frappant la tête d’Ed) : La ferme, on n’est pas des bonniches ! Bon en attendant, j’ai faim moi ! Passe-moi les bretzels. *Tient, ça me rappelle Zell.*
Dark : Désolé, ils sont à moi.
Gwenn : *Que m’arrive-t-il ? Je me sens drôle.* Donne moi ces bretzel sinon… je te crame !

Une fois sa phrase terminé, Gwenn se leva rapidement. Son regard était étrange. Elle fit apparaitre dans sa main une boule de feu. Sylvie cria et recula de Gwenn. Laura s’approcha d’elle au contraire et posa une main sur l’épaule de son amie. Elle cria alors à la jeune femme de se calmer. Gwenn cligna des yeux, elle semblait sortir d’une transe. La boule de feu de sa main disparu et elle se mit à rire et à danser.

Gwenn : J’ai découvert mon pouvoir ! C’est vraiment trop de la baballe (encore une expression à deux balles).
Dark : Elle fait peur !
Squall : Pour sur !
Link : On ne devait pas aller au ranch ? On a déjà reporté une fois et je ne veux pas le faire encore une fois.
Tidus : C’est bon on y va. Ne t’énerve pas.
Laura : *Il est si beau quand il s’énerve.*
Gwenn : *Je lance des  boules de feu.* Cool.
Sylvie (se tournant vers Gwenn) : Qu’est-ce que tu as dis ?
Gwenn (en souriant) : Rien.

Suite à cette petite frayeur avec Gwenn, nos héros prirent la route pour aller vers le ranch Lon-Lon. Ils ne pouvaient pas voyager en cheval, ils étaient bien trop nombreux. Ils durent donc se contenter de marcher. Le voyage se passait en compagnie des plaintes de Sylvie.

Sylvie : J’ai ai vraiment marre de marcher. Je suis fatiguée.
Ed : On est presque arrivé, alors ferme là.
Sylvie : Non mais ça va. Tu ne commence pas toi aussi, espèce de pe…

Avant que la catastrophe arrive, Gwenn lança une petite boule de feu inoffensive sur les fesses de son amie. Sylvie se tourna rapidement vers Gwenn, une main sur ses fesses.

Sylvie : Aie, qu’est-ce qui te prends ?
Gwenn (en murmurant) : Tu allais dire le mot petit, il ne faut pas le faire quand tu parle à Ed. J’ai déjà essayé, crois moi, ça fait bien plus mal que ma boule de feu.
Link : Ca y est, on y est.
Laura : Le ranch Lon-Lon. Plus beau en vrai.
Tidus (en se tournant vers Laura) : Quoi ?
Laura : Rien, je délire.

Le groupe d’ami entrèrent dans le ranch. Une jeune femme se trouvait à l’intérieur. Elle avait de long cheveux roux, des yeux bleus. Elle était vêtue d’une robe mauve et blanche, orné d’un tablier marron. Elle avait les oreilles particulière de ce monde, des oreilles en pointes. Quand nos héros entrèrent dans le ranch, elle se retourna. Elle s’approcha rapidement de Link, un grand sourire sur le visage.

Malon : Bonjour Link. Comment vas-tu ?
Link : Très bien. Malon, je te présente des amis.
Malon (se tournant vers les filles) : C’est qui ces filles ?
Link : Laura, Gwenn et Sylvie.
Malon : Venez là vous trois !
Gwenn : Heu… si tu veux.

Malon entraina les trois filles dehors sous le regard ébahit des garçons. Ceux-ci ne comprenaient pas vraiment ce que Malon voulait des trois filles. Elles se retrouvèrent donc toutes les quatre dehors. Malon croisa des bras et regarda méchamment ses invités.

Malon : Qu’est-ce qui vous prend ?
Sylvie : Pardon ?
Malon : Vous ne toucherez jamais à mon Link chéri ! Vous comprenez ?
Laura : *Je me sens drôle.* Je… je crois qu’elle a besoin d’être rafraichie !
Sylvie (se tournant doucement vers Laura) : Lau… Laura.

Les yeux de Laura se perdirent dans le vide, elle tendit les bras vers Malon. Celle-ci ne comprenant pas ce qui prenait à cette inconnu, ne bougea pas. Un jet d’eau sorti violement des mains de la jeune femme et alla tout droit vers Malon. Celle-ci cria de toutes ses forces au contact de cette eau froide. Pendant ce temps, du coté des garçons.

Frey (à Link) : Qu’est-ce qu’elle a ta copine ? Elle est jalouse ?
Link : Elle n’est pas jalouse, c’est juste une amie.
Tidus (en entendant le cri) : Vous avez entendu ?
Cloud : C’était quoi ?
Ed : Un cri !
Dark (en entendant les filles revenir) : Elles reviennent.
Frey (en voyant Malin trempé) : Que vous est-il arrivé ?
Link : Malon, pourquoi tu es mouillé ?  
Gwenn : Heu… On a découvert le pouvoir de Laura.
Malon (en criant) : Cette salope de Laura m’a trempé !
Laura : Mais non. C’est comme avec Gwenn. Je n’ai pas pu contrôler mon pouvoir. Je suis désolé Malon.

Le père de Malon entra alors dans la pièce. Il avait tout entendu, ce qui s’était passé à l’extérieur mais aussi à l’intérieur du ranch.

Talon : Malon, vas dans ta chambre. Excusez-la, elle a tendance à s’emporter.
Laura : Ce n’est pas grave.
Link : Qu’est-ce qu’elle vous a dit dehors ?
Gwenn : Oh rien de bien spécial. Elle nous prévenait juste de ne pas te toucher. Tu es sa propriété. Donc Laura s’est énervé et lui a lancé tout cette eau à la figure pour la calmer. Faut dire qu’il ne faut pas s’en prendre à Vert !

Les premiers héros de l’aventure commencèrent à rire de bon cœur. Ils comprenaient la signification de Vert. En revanche, Link, Dark, Ed et Frey ne comprenait pas, s’interrogeait sur ce qui pouvait rendre leurs amis joyeux.

Ed : Quelqu’un peut nous expliqué ?
Gwenn (en faisant le signe de la victoire avec sa main) : Laissez tomber les minus !
Ed (en colère) : C’est qui le minus qui se cache derrière le taille crayon ?
Gwenn (en faisant semblant de pleurer) : Pardon, pardon. Je ne voulais pas dire que tu étais petit !
Ed (se calmant) : Hum… d’accord.
Sylvie (à Laura) : Elle joue bien la comédie.
Laura (à Sylvie) : Pour sûr ! Je ne savais pas qu’elle avait un si grand talant.
Frey : Ecoutez moi bien tous. Nous sommes atteints par un virus ! J’ai entendu plusieurs fois l’expression « pour sûr ». On est contaminé.
Laura : Mais non voyons. C’est juste notre auteur qui fait son délire !



Sylvie : Bon je vais aller voir les chevals moi !
Gwenn (tapant doucement sur la tête de Sylvie) : On dit chevaux Sylvie !
Link : Je viens avec toi, je vais aller voir mon Epona.
Laura : Je viens aussi ! *Je ne veux plus lâcher Link.*
Cloud : Moi, je vais prendre l’air.
Squall : Je sors également, j’ai besoin de me défouler. *Je commence à m’ennuyer.*

Sylvie, Laura, Link, Cloud et Squall sortirent du ranch afin d’aller faire leurs petites affaires. Gwenn se retrouvait donc seule en compagnie de beaux garçons. Elle avait donc sur son visage un petit sourire de satisfaction. Frey s’approcha de Gwenn et la prit soudain dans ses bras.

Frey : Ton pouvoir ressemble à mon mot « IRU ». Qui se ressemble s’assemble. Un bisou !
Gwenn (en claquant Frey) : Mais ça vas pas !
Frey (lâchant la jeune femme) : Si très bien.
Gwenn (ayant peur) : *Au secours*

Dehors, Squall était dans son coin et exécutait des mouvements de combats. Cloud, quand à lui, était assit dans l’ombre d’un arme. Il avait da tête baissé et ses yeux clos. Il semblait perdu dans ses pensées. Les trois autres se trouvaient près des cheveaux. Sylvie s’approcha du derrière d’un des chevaux.

Sylvie : Il est beau celui la.
Link : Sylvie attention !

Soudainement, le cheval donna un coup à la jeune femme avec ses pattes arrière. Celle-ci vola en arrière et atterrit dans une meule de foin. Laura s’approcha rapidement de son amie afin de voir si elle allait bien. Heureusement, elle n’avait rien. La jeune femme aida Sylvie à se relever.

Sylvie : Ce n’est pas juste, je suis toute décoiffé. *Que m’arrive-t-il ?* Je suis obligée de me recoiffer, je ne peux pas rester comme cela !

Les yeux de Sylvie se perdirent dans le vide. Une rafale de vent apparu alors et emporta tous le foin que la jeune femme avait dans ses cheveux. Puis un petit tourbillon se créa afin de remettre les cheveux de la blonde en place. Laura rigola doucement, trouvant très original sa façon d’utiliser son pouvoir.

Laura : Je ne suis pas sur que tes pouvoirs servent à cela.
Sylvie : Je fais ce que je veux !
Laura : Tu as raison. Moi aussi !

Sans attendre, Laura leva son bras vers Sylvie et y fit sortir un jet d’eau froide. Celui-ci se dirigea directement sur la blonde qui poussa un énorme cri. Celui-ci résonna dans toutes les plaines d’Hyrule.  

Les filles viennent de découvrir leurs pouvoirs. Vont-elles continuer à les utiliser pour n’importe quoi ? Ed va-t-il finir par tuer Ed à force de la punir de l’appeler « petit » ? Les filles pourront-elle combattre Ganondorf ?  Et d’où viennent leurs pouvoirs ? Vous en saurez plus dans les prochains chapitres.

avatar
Gwennaeris
Admin Fifi
Admin Fifi

Féminin Nombre de messages : 35
Age : 28
Localisation : En Bretagne, le pays de la bonne bouf
Emploi/loisirs : Glandeuse
Humeur : Tout dépend de mon réveille...
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum