Chapitre 21 : Enfin tout fini, mais rien n'est arrangé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 21 : Enfin tout fini, mais rien n'est arrangé.

Message  Lolomalon le Ven 2 Sep - 12:30

Truc pour lire : Les paroles entre guillemets "comme ça", ce sont les pensées. Lorsque les paroles sont d'une écriture différente et en gras comme ça, ce sont les formules magiques.


Chapitre 21 : Enfin tout fini, mais rien n'est arrangé.


Daraku : (haletant) Mer… merci !
Gwenn : /// Tu n'as rien.

Daraku se leva, il regarda Gwenn, puis l'embrassa. Ensuite il la prit dans ses bras.

Daraku : J'ai cru que j'allais te perdre.
Gwenn : Tu es redevenu normal. (une larme coule à nouveau sur sa joue) J'ai eu si peur.
Daraku : Ne t'en fais pas, c'est fini maintenant.
Arakdo : (il s'est relevé) Comme c'est mignon, désolé de gâcher un tel moment d'amour mais je crois que nous n'avons pas fini.

Soudain le grimoire de Gwenn apparut devant Gwenn et s'ouvrit à une page. Sur cette page il y avait une formule qui permettait de libérer un corps d'une âme maléfique.

Gwenn : Le prince est possédé?
Daraku : De quoi tu parles?
Gwenn : C'est une formule pour libérer une personne d'une âme maléfique. Ce qui signifie que Arakdo est possédé par une âme maléfique.
Arakdo : Vous en avez mis du temps à comprendre. Il est vrai que le corps que j'utilise n'est pas le mien.
Daraku : Gwenn, lis ta formule alors.
Gwenn : Oui !
Arakdo : Je ne pense pas.

Arakdo se précipita vers Gwenn mais Daraku lui barra le chemin.

Daraku  Gwenn dépêche-toi.
Gwenn : D'accord ! Pour libérer un homme innocent possédé par une âme maléfique, j'ai besoin de la puissance de la magie. Que l'âme, dont la méchanceté est plus grande que tout, soit vaincue, pour ainsi permettre à nouveau la paix dans ce monde.

Une grande lumière bleue entoura le prince.

Arakdo : Non, vous ne pouvez pas me vaincre, je suis trop fort.

Arakdo cria mais cela ne changea rien, une ombre noire fut emportée par la lumière bleue, et le prince tomba à terre inconscient. Un diamant noir apparu au-dessus du torse de celui ci. Laura et Link se réveillèrent de leur sommeil.

Laura : Que s'est-il passé?
Gwenn : Nous avons réussi à vaincre le prince. Mais en réalité, il était possédé.
Link : Ce n'était donc pas le prince qui était maléfique.
Gwenn : Non !
Daraku : Gwenn, tu ne crois pas que tu devrais détruire le diamant?
Gwenn : Si !

Gwenn se dirigea vers le prince. Elle ouvrit son grimoire et lu la formule.

Gwenn : J'en appelle aux pouvoirs des 6 Dieux du monde de la magie. Vous qui nous avez confié la tâche de détruire le mal de ce monde, veillez nous aider en brisant à jamais cette partie du pouvoir maléfique qui nous menace.

Le diamant au-dessus du torse du prince se brisa, et laissa place à un parchemin. Laura le prit pour le lire plus tard.

Laura : Et si nous sortions d'ici?
Link : Bonne idée. Je crois que nous méritons du repos.
Gwenn : Tu parles, vous avez dormi, c'est Daraku et moi qui avons tout fait.
Link : Ouai, parlons de lui. Comment il a fait pour redevenir "normal" !
Daraku : Déjà pour commencer arrête de parler de moi à la troisième personne alors que je suis là. Et puis de toute façon ça ne te regarde pas.
Link : Tu aurais pu nous tuer alors ça me regarde. Si tu n'es pas assez fort mentalement pour ne pas te faire avoir, je pense que nous avons un problème.
Daraku : Le seul problème ici, c'est toi !
Gwenn : Bon vous allez arrêter tous les deux. Je croyais qu'on devait partir. Et puis ce n'est pas de la faute de Daraku s'il a été possédé.
Laura : C'est normal que tu le défendes, mais Link a également raison, il aurait pu nous tuer.
Gwenn : N'importe lequel d'entre nous aurait pu être possédé. Donc aurait pu tuer les autres.
Link : Ca fait quand même deux fois que des personnes essayent de le contrôler.
Gwenn : Peut-être qu'il a tout simplement plus d'importance que toi.
Laura : Gwenn, je t'interdis de dire ce genre de choses.
??? : Mmmm !
Gwenn : Comment ça Mmmm?

Les quatre jeunes gens se retournèrent en direction du bruit. Le prince venait de se réveiller. Il était en train de se relever. Gwenn s'approcha de lui.

Gwenn : Vous allez bien?

Le prince n'eut pas le temps de répondre, ni Gwenn de régir que Daraku venait de donner un coup à Arakdo. Il lui assigna plusieurs coups ainsi, il avait dans les yeux une fureur immense. Il tenait le prince par le col, il avait le bras en l'air, prêt à lui donner un autre coup quand Gwenn le retint par l'arrière. Elle avait ses bras autour de sa taille. Comme Sakura avec Sasuke dans Naruto.

Gwenn : Arrête je t'en prie, calme-toi. Je comprends que tu lui en veuilles pour ta possession mais ce n'est pas de sa faute. Il était lui-même contrôlé par cette âme maléfique.

Daraku lâcha le prince et celui ci tomba à terre, complètement dérouté par ce qu'il venait de lui arriver. Gwenn à son tour lâcha son étreinte et s'écarta de Daraku. Il se retourna vers Gwenn.

Daraku : Fous-moi la paix.
Gwenn : Je te foutrai la paix quand tu arrêteras tes conneries !
Daraku : Je fais ce que je veux.
Gwenn : Je ne crois pas, tu n'as aucune raison de battre ce pauvre homme.
Arakdo : Ne vous en faites pas mademoiselle, je l'ai bien mérité, je n'aurais pas dû me faire avoir par ce démon.
Gwenn : Vous ne comprenez pas, je me plie en quatre pour sauver un ami, et en retour je ne reçois que de l'indifférence.
Daraku : Que veux-tu dire?
Gwenn : Que j'ai compris. On fait comme si de rien n'était. Il ne s'est rien passé. Daraku je te déteste.

Gwenn se dirigea vers la porte mais dans son élan elle heurta le prince et une sorte de boule jaune se transmit de Arakdo à Gwenn sans que personne ne se rende compte. Gwenn sortit suivie de Laura.

Link : Qu'est-ce que tu lui as encore fait?
Daraku : Occupe-toi de tes oignons !
Link : Ecoute-moi bien toi, pour te dire la vérité, je ne te supporte pas, je préférerais ne pas t'avoir avec nous. Mais c'est comme ça et je n'y peux rien. Mais ce qui est sûr c'est que Gwenn est une amie, et je ne veux pas que tu lui fasses du mal.
Daraku : C'est justement ce que j'essaye de faire. Toi et ta Laura vous êtes heureux mais je la vois mal tenir le coup quand il va nous arriver ce qui doit nous arriver.
Link : ...
Daraku : Je ne veux pas que Gwenn souffre.
Link : Je vois !

Du coté de Laura et Gwenn, elles sont en dehors du château.

Gwenn : Ca fait du bien de prendre l'air ! Tu ne trouves pas?
Laura : Tu vas te décider à me dire ce qu'il t'es arrivé.
Gwenn : De quoi?
Laura : Ne joue pas l'innocente. De quoi est-ce que tu parlais avec Daraku tout à l'heure.
Gwenn : De rien du tout. Tu nous connais, on se dispute tout le temps, c'était histoire de rire un peu ^_^!
Laura : Gwenn, tu es chiante !
Gwenn : Je sais, mais je ne veux pas en parler.
Laura : D'accord comme tu veux, mais sache que je suis là si tu veux en parler.
Gwenn : Je sais, je peux compter sur toi, ma petite Laura.
Laura : Petite -_-, je te signale que je suis plus grande que toi.
Gwenn : Ouai, ben ça j'avais remarqué !


Quelles vont être les prochaines missions de nos quatre héros? Vous en saurez plus dans les prochains chapitres.

CHAPITRE 22
avatar
Lolomalon
Admin Loulou
Admin Loulou

Féminin Nombre de messages : 146
Localisation : Earthia
Emploi/loisirs : Geek Otaku Gameuse Cosplayeuse
Humeur : Reprend du service!
Date d'inscription : 14/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredelatriforce.forumdefan.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum